Accueil | Croissance | Ventre plat | Accouchement | Alimentation | Rides | Sommeil | Ados | Sexualité | Forum |
je veux grandir rapidement

puis je grandir après la puberté

Dernières Nouvelles

 

 

_________________________________________________________________________

LA PASSION

Pendant la séduction qui culmine dans la phase de la passion, vous n'êtes pas encore certain que la relation est bien établie ; hommes et femmes se montrent alors sous leur plus beau jour afin de séduire et de conquérir l'autre. C'est pendant cette phase que les hommes sont les plus communicatifs et les plus attentifs : ils soignent leur image et sont intéressés par tout ce que vous dites ; ils n'ont d'yeux que pour vous et vous complimentent sans cesse. C'est pendant cette phase que la femme regarde et écoute l'homme avec la plus grande admiration : elle est toujours prête à se coller et à faire l'amour avec vous, aussi souvent que vous le désirez ; elle ne vous critique
jamais et est prête à vous suivre dans tous vos projets

________________________________________________________________________

LA LUTTE POUR LE POUVOIR

Vous êtes toujours heureux, heureuse, mais l'intensité de votre bonheur s'est atténuée et vous revenez progressivement sur terre. Surpris vous vous rendez compte que votre prince charmant se conduit parfois comme un crapaud, que votre princesse charmante sort de plus en plus régulièrement ses griffes et ses crocs. Vous prenez contact avec la personnne réelle avec laquelle vous êtes en amour. L'anxiété et l'insécurité de la séduction et de la passion vous forçaient à vous montrer sous votre meilleur jour ; la sécurité de votre bonheur et la certitude que l'autre vous aime vous permettent de vous laisser aller et de vous montrer sous votre vrai jour. Vous ne faites plus semblant, vous êtes vous-mêmes et vous commencez à dire et même à exiger ce que vous attendez de votre relation de couple. Vous l'aviez déjà dit, mais l'autre vous admirait et il(elle) n'avait pas réellement entendu ce que vous disiez. Malheureusement, la majorité des couples s'enlise dans la lutte pour le pouvoir et s'engage dans des impasses. À ce stade, se joue l'avenir du couple. Plus de la moitié des couples divorceront et beaucoup répéteront la même dynamique avec un nouveau partenaire. 30% des couples se résigneront, développeront une relation de couple déséquilibrée. À peine 20% des couples réussiront à transformer cette lutte inévitable pour le pouvoir en partage du pouvoir. C'est alors que vous vous apercevez que l'autre ne partage pas tout à fait vos points de vue sur les loisirs, l'argent, le choix de la maison, la répartition des tâches ménagères, le nombre et l'éducation des enfants, les ami(e)s, la fréquence des rapports sexuels, le type et l'endroit de vos vacances, le choix des films... en fait, la façon d'aimer et de s'investir dans le couple. Cette lutte pour le pouvoir est inévitable et même nécessaire. C'est cette lutte qui nous permet de savoir à qui nous avons affaire et qui nous permet d'affirmer nos besoins et nos attentes face au couple. Cette lutte amène les deux partenaires à se situer l'un par rapport à l'autre.

Livre en pdf à télécharger

35€

Telecharger
 

_________________________________________________________________________

LE PARTAGE DU POUVOIR

L'homme possède des facultés qui lui sont uniques et une façon bien àlui d'envisager la vie et le couple ; la femme possède des facultés qui lui sont uniques et une façon bien à elle d'envisager la vie et le couple. La femme peut remplir des fonctions (grossesse, enfantement et allaitement, séduction, préoccupations relationnelles, réceptivité, capacité de relation symbiotique) que l'homme ne peut remplir, ni même comprendre.

L'homme possède des capacités (force physique, créativité matérielle, esprit de compétition, intrusivité, instinct de chasseur, besoin d'indépendance) que la femme ne peut égaler ni même comprendre. On ne peut demander à

l'homme de remplir les fonctions féminines et vice-versa, tout comme on ne peut demander à la nuit de remplir les fonctions du jour et vice- versa. On ne peut demander aux deux que de se compléter pour former un tout. La femme ne peut demander à l'homme de vibrer en symbiose avec elle comme elle peut le faire avec son fœtus ; l'homme ne peut s'attendre à ce que la femme "embarque" dans ses activités comme il peut le vivre avec ses amis ou ses associés. Ces deux attentes sont des illusions parmi tant d'autres. Dans le partage du pouvoir, l'un et l'autre, après avoir pris connaissance des particularités individuelles de cet homme et de cette femme, acceptent d'utiliser ces particularités, différentes et parfois contradictoires, pour former leur couple. L'un et l'autre ne cherchent plus à transformer l'autre pour répondre à ses attentes propres

L'ENGAGEMENT

L'un des principaux indices démontrant que le couple a partagé le pouvoir, et qu'il est prêt à entrer dans la quatrième phase de son évolution, est qu'il lui est redevenu maintenant plus facile de dire "Je t'aime". Durant la lutte pour le pouvoir, "Je t'aime était souvent étouffé par "Je te déteste . Durant cette phase, dire "Je t'aime" équivalait à donner plus de pouvoir à l'autre. Le "Je t'aime" de la troisième phase n'a plus du tout la même signification que le "Je te mangerais" de la passion fusionnelle. Il signifie plutôt "Je m'engage.""Je connais maintenant tes défauts et tes qualités, tes forces et tes faiblesses, et je les accepte, même si des fois...""Tu n'es plus la belle princesse charmante à laquelle j'avais rêvé, tu n'es plus le prince charmant et fort de mes rêveries, ton corps a même subi l'épreuve du temps, mais je suis si bien avec toi." "Je connais un peu mieux tes besoins et tes attentes face à Nous et je m'engage à tout faire pour les satisfaire ; nous savons très bien que je n'y parviendrai pas, mais je sais que tu vas apprécier mes efforts." "Je ne veux plus te changer, je t'accepte tel(le) que tu es." "Tu n'es pas le(la) partenaire idéal(e), j'aurais pu vivre avec quelqu'un d'autre, mais je suis content(e) du chemin que nous avons parcouru et je veux continuer de vieillir avec ce Nous." Le "Je t'aime" de la quatrième phase signifie en fait "Je Nous aime". Les deux amants sont devenus de réels complices. C'est à cette étape-ci que l'on devrait contracter mariage et non au moment de la passion aveuglante.


OUVERTURE SUR AUTRUIT

Il est facile, au restaurant par exemple, de différencier les vieux couples qui s'aiment de ceux qui se sont fait la guerre et qui ne parviennent plus à communiquer. Les couples heureux se touchent, se regardent, se parlent ; leurs yeux sont pétillants ; ils sont animés. Ilsrespirent l'harmonie et la paix et deviennent, pour nous, des exemples que la vie à deux est possible. C'est ce que j'appelle l'ouverture sur autrui, la dernière étape de l'évolution du couple. D'ailleurs, ces couples, souvent à la retraite, s'impliquent socialement, font du travail bénévole ou sont tout simplement toujours prêts à partager leur bonheur avec leurs enfants, leurs petits-enfants, leur entourage immédiat et lointain. Ils font preuve d'une très grande réceptivité, ayant été, malgré les épreuves inévitables de la vie, comblés par celle-ci. Ils deviennent des modèles à imiter et sont souvent des modèles enviés. À l'inverse, il est facile aussi d'identifier, toujours au restaurant, les couples qui en sont encore à l'étape de la passion ou ceux qui n'ont jamais surmonté la lutte pour le pouvoir. Ces derniers échangent à peine quelques propos; l'homme lit

souvent un journal ou jette des regards tout autour ; la femme, tête baissée, regarde son mari par en-dessous, espérant qu'il s'intéresse à elle et lui en voulant de ne pas le faire. La tension entre les deux est évidente; tout

comme pour les jeunes couples, la passion est évidente parce que rien n'existe autour d'eux.

 

 

Contact | Blog | FAQ| Conditions de vente | Mentions légales| Plan du site| Nous écrire

© Copyright 2007-2009 Commentgrandir. Tout droit Reservé